Européennes 2019


[:fr]

Nos attentes:

 

OUI A LA DÉMOCRATIE, NON AUX DIKTATS DE L’EUROPE

Renforcer le pouvoir décisionnaire des peuples et des nations et démocratiser l’Europe 

 

  1. Révision du pacte budgétaire /  et fin de l’hégémonie de la commission européenne par refonte des traités : les décisions politiques ne doivent plus être prises derrière des portes closes par des hauts fonctionnaires non élus.
  2. Renforcement du pouvoir du Parlement européen : facilitation de l’initiative législative pour les députés européens par refonte des traités. Les parlementaires élus ne sont pas là pour faire de la figuration. Information aux citoyens sur les députés non assidus.
  3. Identification des lobbies et relais aux citoyens Français.
  4. Instauration d’une vraie Démocratie directe à l’échelle européenne par les députés ID avec nos alliés européens : mise à disposition d’une plateforme de démocratie directe pour tous les Français– plateforme AGORA – pour que les citoyens puissent se positionner sur les propositions de loi via leurs députés ID qui les représentent.
  5. Organisation territoriale sur le mode des démocraties fédérales référendaires : vers une Europe fédérale, qui donne moins de pouvoirs à Bruxelles, moins de pouvoirs à l’État central, plus de pouvoirs à la région, au département, à la municipalité, et finalement au citoyen.

OUI A LA QUALITÉ DE VIE

L’Union Européenne doit se concentrer sur les questions environnementales, sociétales et économiques. Elle doit protéger les peuples et améliorer leur qualité de vie.

  • Protéger l’identité des peuples et l’exception française au sein de l’Europe en valorisant les spécificités historiques et culturelles.
  • Régler au cas par cas la question de l’immigration par traités bilatéraux ou multilatéraux tout en intégrant les dimensions  humanitaires dans les politiques migratoires.
  • Pour une écologie ambitieuse : faire de l’Union européenne le pilote mondial en engageant une vraie transition écologique.   
  • Pour une harmonisation fiscale en Europe avec une priorité à l’investissement nécessaire dans l’économie verte, la technologie à haute valeur ajoutée etc…Suppression de l’impôt sur le Revenu pour les citoyens déclarant moins de 4000 euros mensuel, mise en place d’un impôt de solidarité national pour les revenus au-dessus de 4000 euros et en dessous de 15000 euros mensuel, rétablissement d’un impôts sur les hauts revenus et le patrimoine immobilier au-delà de 15000 euros, taxation des transactions financières du capital.  
  • Priorité à l’emploi : protection des entreprises européennes par la mise en place d’une politique protectionniste à l’échelle européenne, réécriture des articles de la Politique Agricole Commune pour sauver nos agriculteurs, promotion de la recherche et des innovations économiques en mettant en commun les compétences de chaque État.